logo-sociatax-inline-black
Share on facebook
Share on linkedin

Insee édition 2021 : Les entreprises en France

I – Vue d’ensemble :

En 2019, la France compte 4,1 millions d’entreprises sur son territoire, dont l’activité relève des secteurs marchands non agricoles et non financiers. Ces entreprises rassemblent au total 4,4 millions d’unités légales et génèrent 1 241 milliards d’euros de valeur ajoutée (hors taxes), soit près de 51% du PIB.

L’appareil productif français en 2019 apparaît toujours très concentré : quelques milliers de multinationales génèrent à elles seules plus de la moitié de la valeur ajoutée et sont à l’origine de près de 90 % des exportations. A contrario, le tissu économique local est constitué de plusieurs millions de PME, dont la très grande majorité sont des microentreprises : près des trois quarts d’entre elles ne disposent d’aucun salarié et l’INSEE comptabilise près de 2 millions d’entreprises individuelles.

Près de la moitié des PME, hors microentreprises, sont organisées en groupe : Le système productif compte 4,1 millions de petites et moyennes entreprises (PME), dont 3,9 millions de microentreprises. Si la très grande majorité de ces dernières sont constituées d’une seule unité légale, près de la moitié des PME non microentreprises ont opté pour l’organisation en groupe.

Gains de productivité : de fortes disparités selon les secteurs : Les gains de productivité ont été particulièrement élevés dans l’industrie et le commerce (respectivement + 12 % et + 11,7 %) entre 2015 et 2019.

Taux de marge en hausse dans l’ensemble des secteurs, sauf dans les services marchands et les transports : Entre 2015 et 2019, le taux de marge, mesuré par la part de la valeur ajoutée allouée à la rémunération du capital, a progressé de + 0,9 point. Cette hausse n’est pas uniforme d’un secteur d’activité à l’autre.

Une rentabilité économique en légère baisse, sauf dans le commerce et la construction : La rentabilité économique des actifs physiques bruts s’élève en moyenne à 9,8 % entre 2015 et 2019. Elle a baissé dans tous les secteurs, sauf dans la construction (+ 2,4 points) et le commerce (+ 1,1point) et dans l’industrie où il est resté stable.

Source